dimanche 16 juillet 2017

Visiter Copenhague en 4 jours. #CityBreak 5

C'était en septembre dernier. Tous les soirs je notais ma journée dans mon carnet, c'est ce que je retranscris sur ce blog aujourd'hui, avec quasi un an de retard.




En espérant que ca vous soit utile pour une future escapade danoise !

* Jour 0 - mardi 13 septembre 2016
Je pars de Tours en train à 6h, aéroport Charles de Gaulle, 3h d'attente, 2h d'avion. Atterissage à Copenhague, puis un peu moins d'une heure de train.

L'auberge de jeunesse est à 3 minutes à pied de la Gare : Urban House.
Dortoir de 8 lits, à l'étage et donc isolé du bruit des salles communes en bas de l'hostel (cuisine, bar et resto, salles de jeux, patio ... ). 
Une petite heure de pause et à 17h je sors explorer les environs.

=> Quartier Kodbyen. Je pensais y manger, donc je pars en repérage, d'autant que j'ai lu qu'ils dinent tôt.
Zone très bobo-industriel-branché (hangars re-aménagés ) mais rien qui m'interpelle.
Je déambule et me perds dans les rues, quelques maisons de style Victorien, plutôt joli.


Petit encas acheté dans un seven-eleven (ici aussi ! Je pensais qu'il n'y en avait qu'au Japon !).





Je fini par me décider et me dirige vers le parc Tivoli. Le plus ancien parc d'attraction du pays. Payant (110 Dkk = 15e)(c'est cher, car il faut ensuite payer chaque attraction) mais c'est plaisant et féerique en fin de journée, pour admirer les illuminations.
Ambiance fête forraine vintage, spectacle de pantominie, jeux sur les pelouses ...





Observation de la journée :
- peu de fumeurs
- beaucoup de personnes en uniforme
- beaucoup de vélo, dont une grande partie avec un espèce de chariot-cabine à l'avant.


Jour 1 - mercredi 14 
Levée 7h, petit dej conséquent à l'auberge, je me fais des sandwich pour le midi.


=> Inderhavnen. Traverser le canal Nyhavn, je passe devant l'Opéra, devant le Noma aussi (nommé meilleur restaurant du monde il y a quelques années).
Je repasse le pont, prends moult photos des fameuses maisons colorées.




Me poser un peu au Parc Kongens Havn,
Gravir la Roudetårn, y découvrir une expo temporaire (artisanat autour du silice) et le superbe panarama.
Toujours dans cette tour, ne pas oublier de visiter l'église Trinitakirke.



Dîner au resto, que j'avais réservé car réputé.
- Saumon gravlax (pain au cumin, herbe. Sauce sucrée étrange.
- Hareng, condiment échalotte. Tartine de pain noir, pomme de terre.
Le poisson était... sucré, ce qui perturbe mon palais !
+ 1 verre de schnap à l'anet



Addition : 47e. Mazette. Heureusement que je n'ai pas prit de dessert.
Ce sera mon seul "vrai" restaurant du séjour.

Retour à Nyhavn pour un tour en bateau, un grand classique.
1h, avec un audio guide en français.

Visite de la Mormonkirke.

Je suis en avance sur le programme que je m'étais préparé (difficile de juger des distance et temps de visite), donc j'entame ce que j'avais prévu pour le lendemain :

=> Kastelet : on passe une arche massive et on découvre cette ancienne citadelle militaire, aux batiments rouges.



=> Langeline : c'est la grande avenue qui longe le port, on est tout au bout de Copenhague là.  Je reçois même un sms de free, m'indiquant les tarifs pour la Suède. Je me rends compte que c'est à seulement 25km de l'autre côté de la mer.. et je me planifie une virée pour le lendemain. La première ville suédoise accessible : Malmö,  à seulement 45 minute en train !

En revenant, je passe devant :
=> la petite sirène. Vraiment petite !


Il est 18h, retour à l'auberge.
En passant devant l'imposante mairie :



* Jour 2 - jeudi 15
Petit dej, prepa de sandwich pour la journée.

Malmö : le centre ville est mignon, pas très grand. Niveau atmosphere, ca ne change pas tellement de ce que j'ai vu de CPH.




Je marche assez longtemps pour me rendre à une expo ... j'ai trouvé le batiment mais jamais l'entrée !

Je poursuis mon chemin jusqu'à un parc qui est cencé être l'équivalent gratuit de Tivoli. Mouais. C'est juste délabré et glauque.


Direction le botanique, qui a la particularité d'être en parti suspendu, avec des toits végétalisés. C'est super loin, 40 minutes de marche en zone semi-résidentielle, semi-industrielle.
Je le trouve enfin, mais c'est fermé, malgré que je sois bien dans les horaires d'ouvertures indiqués .


Bon ... 
Fail day ?

Je pensais rentrer en bus, mais il s'avère qu'on ne peut pas acheter de billet, ils ne prennent que la carte de transport locale qui s'achète en ville.
Donc, une heure de marche sous un soleil de plomb au bord d'une nationale très fréquentée. Joie.

13h, centre ville. 
Ils mangent tôt ici, je vous l'ai dit. Impossible de trouver un resto potable encore ouvert.

Hop, un jus de fruits pour me consoler.


Il y aurait bien un quartier à visiter au sud de la gare, mais c'est loin, et ... clairement, ça me saoule.

Le seul truc bien à Malmö (!!), ce sont les stands de food dans la gare. On se croirait dans des halles, c'est vraiment chouette. Je prends un assortiment de smørrbrot  (tartine de pain noir) au poisson.




Train, 15h30, retour à l'auberge , repos.
Je ressors à 17h :

=> Tortehallern. On y trouve vraiment de tout, des spécialités de tout pays. Ambiance sympathique, mais je ne suis pas totalement sous le charme. Il est encore tôt mais déjà énormément de monde attablé.

Je vais voir le botanique, qui ... ferme à 18h !
Je poursuis donc :

=> Kobenhavn et le château de Rosenborg. Très joli jardin et l'édifice est sublimé par la lumière du couchant.
Le parc est investi de personnes qui pique-nique ou jouent de la  guitare. Très plaisant.


Retour à l'auberge, repas (sandwitch du matin !).

* Jour 3 - vendredi 16 : 
9h30, je prends le train pour Humlebaek.
45 minutes et un peu de marche plus tard, je visite Louisiana, musée d'art contemporain, qui abrite de nombreuses oeuvres d'artistes connus.


Le cadre vaut le détour : sur une falaise au bord de mer, parfait pour mon pique-nique. Encore un sandwich du petit déj de l'auberge.
Moui... ce n'est ni équilibré ni varié, mais c'est gratuit.

Retour à CPH : 

45 minutes de marche.

=> Christiania.
Quartier alternatif, très "libre" (fumette, street art, mecs torse-nu et dreads). J'ai beaucoup aimé l'ambiance festival, mais je crois que je m'attendais à quelque chose de plus pédagogique. Qu'on m'explique et me montre comment une communauté alternative peut se construire et perdurer. ( dans le même genre, j'ai préféré Darwin, à Bordeaux. Il y a un réel projet, bien réflechi, qui donnerai envie de s'y investir).
Là, Christiania, c'est juste un joyeux fatras. Ha si, c'est agréable de flâner dans les hauteurs (mais sans trop s'éloigner. On peut tomber sur des transactions ... ou des personnes dans un état ...) et découvrir des maisons atypiques.




=> papirøen
De l'autre côté du canal, il y a cette grande esplanade au bord de l'eau, parfaite pour déguster un des plats ou snack achetés dans la gigantesque halle. J'ai vraiment aimé l'atmosphère, bien davantage que celle de la veille !


Ca méritait bien un mojito, devant un magnifique coucher de soleil 😆


* Jour 4 - samedi 17
45 minutes de marche.

=> Brumleby. (La ruche)
Petit quartier résidentiel, tout mignon et coloré. Il s'agit de maisons construites par un docteur suite à une épidemie de Choléra, qui voulu offrir un air de campagne aux classes laborieuses. Il pensait en effet que la maladie provenait de l'enclavement des villes.




Désormais, ces petites maisons sont bien trop onéreuses pour loger des personnes de cette catégorie socio-professionnelles...

=> Kongens Have.
J'aime beaucoup leurs cimetières. C'est verdoyant, intime, pas du tout triste.


1h de marche (j'aurai dû me pencher un peu plus sur le réseau de transport non ?)


=>la bibliothèque (diamant noir).
Aussi belle à l'extérieur qu'à l'interieur. Très moderne, épuré, design nordique.
Belle architechture mais assez froid et impersonnel.


Déjeuner sandwich du petit-dej en face du canal.

Eln rentrant je déambule dans les rues, en passant devant l'incontournable :
=> Vor Frelsers Kirke, magnifique, que j'ai prise en photo sous tous les angles ... mais 300 marches à gravir ... pas le courage !




Je rentre à l'auberge, j'y reste toute l'après-midi jusqu'à la fermeture à minuit.
je squatte la gare.
Train à 2h du mat.
Aéroport . Squatte le burger king, dodo sur la banquette. Vol à 7h.


* Bilan *
J'ai plutôt aimé cette ville même si ce n'est pas un gros coup de coeur.
J'ai fais 2 demi-journée en escapade extérieure (Malmö et Louisiana) et la dernière après-midi à ne rien faire.

Donc au final, 2 ou 3 jours pour visiter seulement Copenhague suffirait.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Owiii laisse-moi un commentaire !